Evolution de la présentation des devis et des factures

Nous avons fait évoluer la présentation des devis et des factures pour améliorer le rendu de vos documents:

  • Le numéro de siret n’est plus affiché dans l’entête des documents, mais uniquement dans le pied de page (auparavant ce numéro était affiché en haut et en bas de vos documents, ce qui n’apporte rien d’un point de vue légal et alourdit inutilement le document).
  • Pour les auto-entrepreneurs, l’éventuelle mention de dispense d’immatriculation a été déplacé dans le pied de page, réduisant ainsi l’espace occupé par ce texte.
  • Vous pouvez dorénavant choisir de mettre votre logo à gauche. Dans ce cas, le bloc d’identification de votre entreprise est déplacé à droite. Veuillez noter que dans cette configuration, nous ne sommes pas en mesure de garantir que vos documents sont compatibles avec les enveloppes à fenêtre, étant donné que la hauteur du bloc d’identification de votre entreprise varie.
  • Enfin, nous avons ajouté des polices de caractères pour vous offrir plus de choix dans la présentation de vos documents. Nous restons à votre écoute si vous souhaitez ajouter d’autres polices, donc n’hésitez pas à en suggérer dans le forum des suggestions, en vérifiant au préalable que cette police est disponible au format Truetype et gratuite pour un usage commercial. Pensez aussi à nous fournir le lien pour nous permettre de retrouver plus facilement cette police.
Cette entrée a été publiée le par Olivier.

Publication d’un flux d’activité dans Slack

Slack est un service populaire proposant une messagerie de groupe simple et efficace, disponible sur ordinateurs et mobiles. Cet outil permet aussi de centraliser les notifications de différents services. Le service est disponible gratuitement pour les fonctionnalités de base, puis sur abonnement pour certaines fonctionnalités avancées.

Si vous avez souscrit à l’option GOLD sur notre service, vous avez dorénavant la possibilité de recevoir diverses notifications dans Slack, ce qui vous permet de savoir qui fait quoi en terme de facturation (en particulier lorsque vous avez plusieurs collaborateur) et donc de bénéficier d’un flux d’activité regroupant les opérations importantes qui ont été enregistrées dans votre compte de facturation. Pour le moment, le système publie une notification :

  • lorsque vous ajoutez un devis, une facture ou un achat
  • lorsque vous modifiez le suivi commercial d’un devis ou d’une facture
  • lorsque vous modifiez le règlement d’une facture ou d’un achat
  • lorsque vous supprimez un devis ou un achat, et lorsque vous générez un avoir sur une facture

Pour activer ces notifications, il vous suffit d’aller dans l’onglet “Paramètres” / “Option GOLD” de votre entreprise.

Enfin, nous envisageons dans le courant de l’année d’intégrer d’autres interactions de ce type pour vous permettre d’exploiter plus facilement vos données avec d’autres services. Ainsi, nous avons d’ores et déjà planifié l’intégration avec HipChat et Zapier.

Nouvelle taxe de frais de chambre pour les auto-entrepreneurs

A compter du 1er janvier 2015, les auto-entrepreneurs ayant une activité commerciale ou artisanales doivent payer une taxe de frais de chambre (ie TFC). Cette taxe dépend de la catégorie d’activité, et correspond à un pourcentage du chiffre d’affaires. Notre outil d’aide aux déclarations a été adapté pour tenir compte de cette nouvelle taxe et une nouvelle ligne de cotisations apparaitra dans l’outil à partir de la première déclaration de 2015 (i.e. le 1er février pour les déclarations mensuelles, le 1er avril pour les déclarations trimestrielles).

Afin que le système calcule correctement la TFC, nous invitons les auto-entrepreneurs à vérifier dans l’onglet “Paramètres” / “Entreprise” que le champ “Catégorie professionnelle” est correctement rempli et correspond bien à votre activité principale. Il est important de bien renseigner ce champ qui sert dorénavant à calculer à la fois la TFC et la CFP. Si vous faites parti des rares auto-entrepreneurs exonérés de CFP, vous pouvez l’indiquer via une case à cocher spécifique. Si vous ne savez pas dans quel cas vous vous trouvez, nous vous invitons à contacter le RSI ou l’URSSAF dont vous dépendez, eux seuls ayant les informations nécessaires et suffisantes pour vous indiquer quelle est votre catégorie professionnelle et si vous bénéficiez ou non de l’exonération de CFP.

Nouvelles règles de facturation de la TVA

A compter du 1er janvier 2015, les règles de facturation de la TVA à des clients européens changent pour les entreprises soumises à la TVA qui délivrent des prestations de services électroniques. Jusqu’à présent, le taux de TVA appliqué sur ce type de prestation était celui du pays où l’entreprise était domiciliée. A partir du 1er janvier 2015, c’est le taux de TVA du pays du client qui doit être appliqué. La TVA européenne ainsi collectée doit ensuite être déclarée et reversée via le guichet unique mis en place par l’administration fiscale.

De notre coté, nous avons fait évolué le service pour vous permettre de répondre à vos obligations légales. Si votre entreprise est concernée par cette nouvelle règle de facturation, il vous suffit d’aller dans l’onglet “Paramètres” / “Facturation” de votre espace client, et de cocher la case “

Ce changement est aussi disponible via l’API, où vous devrez dorénavant indiquer lorsque vous enregistrez une facture le code pays des taux de TVA que vous souhaitez appliquer, via le champ “vat_country”.

Si vous avez besoin de vérifier si vous êtes concerné par cette nouvelle réglementation, et plus généralement pour toute d’information complémentaire sur cette évolution légale, nous vous invitons à vous tourner vers votre expert-comptable qui sera à même de vous accompagner et de répondre à toutes vos questions sur ce sujet.

Saisie des achats en devise

Jusqu’à présent, vous deviez saisir tout les montants de vos achats en euros, même si ceux-ci étaient réalisés dans une autre monnaie.

Dorénavant, vous pouvez saisir vos achats dans toutes les unités monétaires déjà supportées dans la partie facturation de l’outil. A noter que lorsque vous marquez un achat en devise comme réglé, le système vous permet d’indiquer le montant réellement payé en euros pour votre achat. Si vous ne précisez pas ce montant, le système évalue automatiquement le montant en euros à partir des taux de change de la BCE. Celui ci est ensuite utilisé pour établir des statistiques consolidées en euros au niveau de votre compte.